PARCOURS

Je m'appelle Emilie Isvy et j'ai ouvert mon atelier-boutique de céramique "Le Terrarium"

le 1er août 2019, à Romans-sur-Isère, dans la Drôme.

Après des études en design d'objet à l'ENSAAMA Olivier de Serres (Paris), je décide de me réorienter vers un apprentissage professionnel de la céramique. J'effectue un CAP de tourneur en céramique et je me forme par le biais de stages auprès de céramistes tels que Marc Albert, Doris Grivel, ou encore Valéria Polsinneli.

MON TRAVAIL

 

Le travail sur le tour de potier est ma technique de prédilection, pour les sensations qu'elle apporte, pour ses superbes possibilités formelles et pour la concentration qu'elle demande.
 

La particularité de mon travail réside dans le fait que je n'émaille jamais l'extérieur de mes pièces. En effet, les terres de haute température que j'utilise pour ma production (grès et porcelaine) n'ont nullement besoin d'être émaillée pour être imperméables et par conséquent, alimentaires.
 

Ainsi laissée brute et mate (mais tout de même polie), la terre peut ainsi exprimer ses qualités intrinsèques, telle que sa minéralité et sa couleur naturelle.

C'est pourquoi j'aime travailler le grès pyrité, une terre beige claire parsemée de tâches brunes discrètement brillantes. Ou encore la porcelaine, qui une fois cuite et polie est d'une blancheur et d'une douceur inqualifiables.

J'aime aussi particulièrement graver et creuser la terre pour les sensations que cette technique m'apporte mais également pour le rendu graphique et dynamique que cela donne à la surface extérieure et au décor des pièces.

ÉTHIQUE & ÉCOLOGIE

À l'heure où la société consumériste et la délocalisation dominent, j'ai choisi ce métier par amour du travail manuel et de l'objet artisanal mais aussi pour des raisons écologiques et éthiques. La terre et les émaux sont extraits de la nature, les décors sont réalisés à base de pigments naturels et d'oxydes métalliques.

 

J'ai également fais le choix de pratiquer des prix justes et abordables pour rendre mes pièces accessibles à tous et pour prouver que l'artisanat local n'est pas exclusif.

 

Chaque pièce est réalisée avec soin et passion, pendant parfois plusieurs heures et j'accorde une importance particulière aux finitions. D'une certaine manière cela me permet de sacraliser l'objet, qui est aujourd'hui trop souvent considéré comme un consommable, de mauvaise qualité, acheté peu cher, subissant les changements de mode et aussitôt jeté. 

 

Une pièce artisanale est une pièce vivante, expressive et qui porte en elle l'âme de son créateur.

Une pièce artisanale est une pièce que l'on prend plaisir à regarder et à toucher au quotidien.

Une pièce artisanale est une pièce à laquelle on est attachés, voire intimement liés, et qui doit pouvoir traverser le temps et les générations.